Le bioéthanol connaît un succès grandissant. Les ventes à la pompe ainsi que celles de boîtiers explosent. Vous vous demandez si vous aussi vous pouvez rouler au E85 ? Cet article va tenter de répondre à toutes vos questions et vous aider à rouler au super E85.

Quelles économies avec le super E85 ?

Le bioéthanol est beaucoup moins taxé à la pompe que le SP95 et le diesel. Le prix moyen au litre est de 0,68 € contre 1,45 €. De sacrées économies en perspectives. Mais attention, le super E85 entraîne une surconsommation d’environ 20 à 30%. L’écart de prix restant important, les économies seront toujours présentes mais moins qu’escomptées au départ. Vous pouvez envisager une économie d’environ 5 € pour 100 km par rapport au SP95. Ce qui est loin d’être négligeable.

Mieux, certaines régions vous font profiter d’aides à la conversion de 250 à 300 € (Grand Est, PACA et Hauts de France).

Peut-on trouver des autos compatibles de série ?

Paradoxalement depuis 2012, les constructeurs ont délaissé les autos dites « Flexfuel ». Il n’y avait plus d’autos neuves disponibles fin 2018. Mais Ford vient de ressortir son Kuga en version E85 et il se murmure que d’autres constructeurs ont des projets (Dacia, Renault, Opel, VW,…).

Vous pouvez trouver des voitures E85 d’occasions, mais celles-ci sont rares car elles n’avaient pas connu le succès. Si vous en trouvez une, décidez-vous vite !

Est-ce risqué de convertir sa voiture à l’E85 ?

Attention il n’est possible de convertir que les voitures essences. Depuis décembre 2017, il est possible et légal de monter un boitier pour convertir sa voiture au bioéthanol. Mais pas n’importe quel modèle essence. Il vous faut exclure les autos d’avant 2000 car ce n’est qu’à partir de la norme Euro 3 (2000/2001) que les voitures ont été compatibles avec l’éthanol. Certains gros moteurs sont également exclus de la conversion. Enfin chaque auto doit avoir un boitier spécifique.

Que risque t’on à rouler au E85 sans boîtier ?

Sans boîtier ou sans celui spécifique, votre auto ne pourra pas accepter 85% d’éthanol (Part de l’éthanol dans le E85). Le moteur risque de s’étouffer car l’auto ne sait pas compenser le faible pouvoir calorifique de l’éthanol. Le risque d’une casse moteur est réel : piston percé, bougie fondue, etc…

Une pensée sur “Comment rouler au E85 ?”

  1. Vivement que les constructeurs proposent plus de voitures neuves compatibles avec l’E85. Ma crainte c’est que l’Etat retaxe ce carburant dès que la part de voiture compatible augmentera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *