Instantanée, retravaillée numériquement, requérant ce qu’on appelle même « l’œil du photographe », la photo est un art-témoins protéiforme. Tantôt purement esthétique, cherchant l’émotion dans le beau ou son absence, tantôt engagée et brutale, la photographie est l’art du fragment de vie éternisé. Pas étonnant donc que les tranches de vie que sont les Réseaux Sociaux puissent être aujourd’hui l’écrin de nos bobines. Vous pourrez notamment trouver une artiste talentueuse et professionnelle.

Tout le monde fait de la photo et peu sont photographes

Avec l’émergence de la photo numérique et plus précisément des smartphones, tout le monde se met à la photographie. Les sites comme Instagram proposant en plus des filtres clé en main sont pris d’assaut par les « serial-clicheurs« . Du selfie narcissique à la macro quasi professionnelle, les photos se déclinent et de belles perles plastiques se dévoilent.

S’il existe encore des irréductibles de l’argentique, les artistes photo professionnels muent et proposent aussi des œuvres entièrement digitales, s’amusant à retravailler couleurs et formes pour donner des images poétiques intenses. Parfois même vont-ils reprendre les codes des réseaux sociaux, la mode des filtres et stickers pour les insérer dans des compositions charnelles brutes, dénuées de mise en scène narcissique, s’amusant de contraste entre le sujet et le cadre.

Les photographes pros et la révolution numérique

Enfin, toujours dans leur rapport au numérique et aux avancées technologiques, ces artistes qui continuent d’exposer dans de grandes galeries comprennent également toute la portée des nouveaux médias et offrent bien souvent leur art à l’œil nu et parfois non préparé des internautes. La photo politique et engagée se pose (s’impose) alors à nous au détour d’un « scrolling » de timeline, entre deux posts humoristiques de nos abonnés, et on reste pantois devant la beauté – ou la laideur – d’une composition. Qu’elle soit rattachée à un contexte politique qui explose à l’instant, ou que cela ne soit qu’un cliché de vie capturé par l’artiste, l’œuvre détonne dans notre paysage quotidien numérique, et interpelle.

Elle nous claque la rétine et si le nom du photographe ne s’imprime peut-être pas dans notre esprit, la force de son travail se grave, subliminale, sur notre âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *