Le changement de paradigme qu’impose positivement la mode éthique permet de rendre le monde meilleur aussi bien sur plan écologique, que financier et qu’humain. Avec la mode durable, les vêtements sont fabriqués en respectant des engagements forts reposant sur le commerce équitable, la traçabilité des vêtements, l’utilisation intelligente des ressources ou encore le recyclage des produits.

L’humain au centre d’une mode durable

Pourquoi certains devraient-ils s’enrichir (les grandes marques textiles) au détriment de la misère des autres (les cultivateurs de coton au Burkina Faso ou encore les ouvrières au Bangladesh) ?

La mode éthique se positionne comme la solution à privilégier pour une redistribution honnête des richesses engrangées par toute l’industrie (commerce équitable). Du producteur en passant par les ouvriers jusqu’au commerçant, chacun est rémunéré à juste titre. 

De plus, chaque acteur de l’industrie s’engage à respecter en toute transparence des cahiers des charges spécifiques. Ceci, afin que les conditions de travail des ouvriers ne soient pas bafouées, que la maltraitance animale soit bannie et que la pollution des sols soit réduite au maximum. 

Pour bien comprendre ces enjeux éco-responsables, vous pouvez par exemple prendre connaissance de l’engagement de la marque Ekyog. Cette dernière milite pour le bien-être de la planète au travers de collections de vêtements au charme irrésistible.

Une mode qui fait du bien à la planète

Les dangers de la mode traditionnelle et leurs impacts négatifs sont légion. Entre l’exploitation massive des animaux pour leurs peaux et leurs fourrures, l’usage intensif des produits chimiques ou encore l’utilisation en surabondance de l’eau (10.000 litres pour fabriquer un jean), la fast fashion nous conduit inévitablement à notre perte.

Par contre, la mode éthique mise avant tout sur une production écologique et recyclable qui réduit notre empreinte carbone et en eau. Les matières premières sont issues de l’agriculture et de l’élevage biologique (sans pesticide, sans OGM, engrais de synthèse, antibiotique, etc.), ce qui permet de mieux préserver la planète. De plus, la confection des vêtements se fait sans produits chimiques toxiques, ce qui permet de fournir aux consommateurs une pièce d’exception.

Publié dans : Mode

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *