Adopter une poule, bien des avantages procurés

L’alimentation « healthy » connaît un engouement en pleine croissance. Devenue véritable mode de vie tendance, vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir manger « sain ». Manque de confiance en l’industrie agroalimentaire, scandales sanitaires, accroissement du nombre d’allergies alimentaires, impact de notre mode de consommation sur l’environnement notamment, les habitudes d’achat se modifient peu à peu. Alors que les alternatives poussent comme des champignons pour faire pousser fruits et légumes même sur les balcons, l’une d’entre elles refait un come-back à l’image du serre-tête de nouveau vissé sur nos têtes : la poule. Solution presque aussi vieille que le monde, adopter une poule pondeuse sur https://www.magalli.fr/ est devenu plus que tendance. Gros plan sur une alternative aux nombreux atouts. 

Les nombreux avantages à adopter une poule

Avantage de loin le plus apprécié, élever des poules pondeuses chez vous, c’est l’assurance de manger des œufs bio, sains et toujours frais. Mais c’est aussi une formidable école de la vie pour vous et vos enfants. Avoir des poules à la maison recèle bien des avantages et encore plus, si vous habitez en ville. Entre écologie, healthy et économie, gros plan sur les raisons d’avoir des poules à la maison.  

Adopter une poule, avoir des œufs bio à portée de main 

Élever des poules pondeuses est à la portée de tous. Dépendamment de la race, une poule peut pondre jusqu’à 500 œufs par an. En général, une poule couvre les besoins d’une famille de 4 personnes par an. C’est donc l’occasion d’avoir des œufs frais toute l’année, de s’éveiller au goût en émoustillant les papilles. Dépourvues d’antibiotiques, de pesticides et autres produits dangereux, les poules sont alors élevées en plein air, de manière saine. Et pour cause, vous connaissez l’origine exacte des aliments que vous leur donnez ainsi que leurs conditions de vie.  

Adopter une poule, avoir une démarche éco citoyenne

On ne le sait que trop bien, la gestion des déchets ménagers reste un enjeu crucial pour notre société de consommation. 1 kg, c’est la quantité de déchets que nous jetons au quotidien chacun d’entre nous, c’est 2 fois plus qu’il y a 40 ans ! Le fait que vous adoptiez des poules va vous permettre de contribuer à votre échelle à la réduction de la production des déchets. Les poules étant des animaux omnivores, vous pouvez leur donner vos restes de repas, de pain, de pâtes, de fromage, de viande, d’épluchures de légumes notamment en complément des graines spécialement conçues. Chaque poule étant capable de se délecter jusqu’à 150 kg de vos déchets de cuisine par an. En marge, les poules ont plus d’un tour dans leur sac en matière d’environnement. Non seulement elles vous aident à limiter vos propres déchets, mais elles vous débarrassent aussi de vos déchets verts au potager (fanes de carottes, cosses de pois notamment) sans oublier les nuisibles du jardin que sont les limaces, les escargots notamment. Pour finir, leurs déjections vous serviront de fertilisant et d’engrais pour vos plantes.

Adopter une poule, gagner en pouvoir d’achat 

Avoir des poules chez vous, vous permet certes de vous délecter de leurs œufs frais toute l’année, mais c’est surtout la garantie de faire des économies non négligeables. En effet, le prix moyen d’une boîte de 6 œufs bio est compris entre 2 et 3 euros. Et, contrairement aux idées reçues, nul besoin d’avoir un coq pour avoir des œufs. En règle générale, une poule vit 7 ans environ et se met à pondre régulièrement vers ses 2 ans. À vous les bons plats « fait maison ». 

Adopter une poule, s’intéresser aux merveilles de la nature 

Animal très sociable et affectueux, avoir des poules c’est donner l’occasion pour vos enfants de découvrir plein de choses. Voir grandir les animaux, participer à leur entretien, à leur alimentation, mais aussi jouer avec elles leur permet de devenir plus responsables. Avoir des poules chez vous les aidera aussi à respecter les animaux, à les sensibiliser aux origines des produits alimentaires, à s’éveiller au monde, mais aussi de prendre soin de leur santé. L’obésité des enfants constitue l’un des plus grands défis pour la santé publique au 21° siècle. Parmi les enfants scolarisés, 18% sont en surcharge pondérale en CM2 et 4 % sont obèses. Si la tendance se poursuit, le nombre de nourrissons et de jeunes enfants en surpoids atteindra les 70 millions à l’horizon 2025 (contre 32 millions en 1990 et 41 millions en 2016 – données Organisation Mondiale de la Santé). Et si les enfants adorent ramasser les œufs, ils apprécient d’autant plus les cuisiner et bénéficieront de bonnes bases d’alimentation dès leur plus jeune âge

En conclusion, adopter une poule (sous réserve qu’aucun arrêté communal ne l’interdise) est bénéfique à bien des égards. Alors pour réussir un élevage digne de ce nom, prévoyez de l’espace (en général 10 mètres carrés par poule), un espace sécurisé à l’abri des prédateurs, mais aussi du vent, du soleil et de la pluie et au minimum, adoptez 2 poules au minimum, car elles supportent mal la solitude. Pour assurer leur bien-être, pensez aussi à leur prodiguer tous les soins utiles et nécessaires, à entretenir leur espace, car une poule stressée, en mauvaise santé ne pond pas. Les poules rousses, ardennaises, alsaciennes, sont réputées être d’excellentes pondeuses. Il ne vous reste plus qu’à adopter votre magalli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*