Cuve à vin

Que vous débutiez votre propre activité vinicole ou que vous soyez un néophyte ou amateur curieux, le nettoyage des cuves à vin est un sujet d’intérêt. En effet, celui-ci contribue non seulement à la qualité des cuvées années après années, mais également à améliorer la conservation des bouteilles et préserver la santé des consommateurs. De l’Aquitaine à la Bourgogne, en passant par la Dordogne, l’hygiène des cuves en chai est une question primordiale !

Pourquoi nettoyer une cuve à vin ? 

Il est primordial de bien nettoyer une cuve à vin entre deux utilisations, afin de garantir les bonnes conditions sanitaires d’élevage des vins, en augmenter la qualité et la durée de conservation. Sans oublier la limitation des risques de développement bactériens qui risquerait de faire courir un risque de santé aux acheteurs. 

Comment choisir un détergent adapté ? 

En fonction du type de saleté que vous souhaitez nettoyer dans vos cuves à vin, vous vous tournerez vers différents types de détergents. En effet, les molécules principales qui constituent ces solutions varient selon la nature des éléments à ôter, mais également en fonction du type de matériau constituant la cuve : inox, béton, etc. 

Ainsi, on distingue plusieurs familles principales de molécules pour les formules de détergents :  

  • les agents oxydants, qui servent au nettoyage de matières organiques (lies, dépôts de sucres, micro-organismes, etc.), 
  • les tensioactifs, qui permettent le nettoyage des matières organiques, mais aussi des graisses utilisées pour la lubrification ou l’étanchéité des accessoires et fermetures de cuves, ou encore des résidus de colle, 
  • les alcalins, grâce auxquels on peut procéder au nettoyage de saletés de natures variées, telles que les matières organiques, les dépôts organo-minéraux, les différentes graisses, minéraux et résidus de colle ou d’étiquettes, 
  • les acides enfin, facilite la suppression des saletés minérales, et des différents oxydes métalliques de fer, ou de cuivre, par exemple. 

Comment nettoyer une cuve à vin ? 

Les précautions à prendre 

Lors du nettoyage et de la désinfection de vos cuves à vin, il est essentiel de prendre quelques précautions pour protéger votre santé et favoriser une bonne durabilité des produits. 

Ainsi, il vous faudra porter des gants et des lunettes de protection, car certains détergents peuvent être corrosifs. Veillez également à bien respecter les recommandations du fabricant en utilisant les produits dans de bonnes conditions de température, de dosage, ou en prévenant les éventuels mélanges de détergents de natures différentes. N’utilisez également que des produits agréés pour un usage alimentaire et stockez-les dans des conditions adéquates pour assurer leur durabilité et prévenir tout risque de pollution accidentelle. 

Processus de nettoyage 

Pour procéder à un nettoyage correct et approfondi de vos cuves à vin, quatre étapes seront nécessaires. 

  • Tout débord, il convient de séparer la saleté des parois de la cuve par mouillage. Pour ce faire, un détergent adapté accrochera les souillures existantes plus fort que celles-ci n’adhèrent à la surface de la cuve. 
  • Par la suite, il convient de laisser agir le détergent qui, en se concentrant à la surface de la cuve, va permettre de détacher les différentes saletés sous forme d’agrégats, nommés micelles. 
  • La troisième étape consiste à disperser et saletés présentes dans la cuve et regroupés en micelles. Pour maintenir ces souillures à l’écart des parois de la cuve à vin, il convient de brosser énergiquement celles-ci, ou d’assurer une circulation, dans la cuve, du liquide de nettoyage. 
  • Enfin, une fois que toute la saleté est ôtée des parois, il suffit de rincer la cuve à l’eau claire pour l’évacuer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *