Toute vente ou location de lot de copropriété ou d’un autre type de bien immobilier à Bordeaux, est soumise selon le cas, à la réalisation de deux diagnostics immobiliers. Il s’agit d’une part du diagnostic surface habitable (diagnostic loi Boutin), et du diagnostic loi Carrez (diagnostic surface privative). Ces diagnostics ont chacun leurs caractéristiques et sont à réaliser selon le type de surface.

Tout ce qu’il faut savoir sur le diagnostic surface habitable

Réalisable par l’intermédiaire d’un professionnel du diagnostic immobilier comme Allodiagnostic, le diagnostic surface habitable est encore connu sous le nom de diagnostic Boutin. Ses conditions de validité et son prix sont clairement définis.

Présentation du diagnostic surface habitable

Instauré par la loi Boutin de 2009, ce diagnostic immobilier obligatoire permet de mesurer la surface de plancher d’un logement dans la ville de Bordeaux. Il s’applique à tous les contrats de location de maisons et d’appartements, à l’exception des locations meublées, secondaires et saisonnières.

Ainsi, à sa signature, votre bail doit obligatoirement renseigner la surface habitable de votre maison. À noter tout de même que le diagnostic loi Boutin exclut la superficie des vérandas, des garages, des terrasses ou des sous-sols.

De même, ce diagnostic ne s’applique pas à la vente de bien immobilier, mais uniquement à la location. La mesure de superficie Loi Boutin est valable tant que votre logement ne subit pas de changement tel qu’un agrandissement, un aménagement des combles, etc.

Validité et prix du diagnostic Loi Boutin

La durée de validité du diagnostic Loi Boutin sur Bordeaux est illimitée, à moins que vous ne réalisiez des travaux d’agrandissement. Dans ce cas, votre diagnostic est obsolète et doit être repris pour que la nouvelle superficie après agrandissement soit connue.

Quant au prix de ce diagnostic, il est fixé selon une réglementation et une procédure strictes. Sachez que votre professionnel en matière de diagnostic immobilier prendra en compte de nombreux facteurs pour vous facturer.

Mais il faudra compter entre 50 et 70 euros pour un appartement de surface moyenne, inclusion faite du déplacement de votre diagnostiqueur. Cependant, dans les cas de surfaces complexes et de maisons individuelles, ce prix sera naturellement plus élevé.

immobilier

Tout ce qu’il faut savoir sur le diagnostic Loi Carrez

Comme le diagnostic surface habitable, le diagnostic surface privative a ses caractéristiques propres.

Qu’est-ce que le diagnostic Loi Carrez ?

Applicable à la vente immobilière depuis 1996, le diagnostic Loi Carrez concerne la surface privative de votre bien immobilier. Si vous êtes un acquéreur de lots en copropriété, il vise à améliorer votre protection, en obligeant le vendeur à vous communiquer la surface privative dont vous jouirez.

Renseignée dans les documents relatifs à la vente, la superficie Carrez intègre la superficie des planchers des espaces clos et couverts, déduction faite des surfaces qu’occupent les murs, les cloisons, les marches, les gaines et les embrasures de portes et fenêtres.

Plus simplement, ne sont pas concernées par le diagnostic Loi Carrez, les surfaces de plancher des pièces dont la hauteur sous plafond est inférieure ou égale à 1,80 m. Seront également en dehors de ce métrage, les caves, les garages et les parkings.

Validité et prix du diagnostic Loi Carrez

Le diagnostic Loi Carrez sur Bordeaux a une durée illimitée, tant que vous ne réalisez pas des travaux. En cas de travaux, un nouveau diagnostic s’impose. Pour ce qui est du tarif, il est fonction de la surface privative. Pour une surface moyenne, comptez entre 60 et 90 euros. Pour une maison, comptez entre 110 et 150 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *