Avec l’évolution progressive vers les marchés numériques, les nouvelles contraintes des clients ont entraîné une augmentation importante des problèmes logistiques. Il s’agit notamment de ceux qui sont relatifs à la gestion des entrepôts. Voici les 3 cas les plus fréquents et les solutions convenables à adopter.

Mauvaise gestion de l’espace de stockage

Lorsque vous organisez bien votre entrepôt, cela peut favorablement vous conduire vers la performance logistique. Cependant, une mauvaise gestion de l’espace de stockage provoque des erreurs et des retards au cours de la recherche d’un produit. Pour éviter d’en arriver à cette étape, faites appel à un distributeur d’équipement de sécurité pour bénéficier d’un logiciel d’entrepôt. Ainsi, vous aurez la possibilité de contrôler le total du stock grâce au logiciel. Ce dernier vous aide dans la synchronisation des ordres d’entrée et de sortie.

Erreurs au cours du picking

Il peut arriver qu’on prélève mal un ou plusieurs mauvais articles. Dans ce cas, le coût de la logistique inverse impacte négativement le dispositif mis en place d’une industrie dans le domaine. En effet, les erreurs qui surviennent au cours de la préparation des produits constituent une perte pour l’industrie. Certaines études estiment même que son impact peut en moyenne atteindre 17 euros par commande. Dans une telle situation aussi complexe, vous devez opter pour l’automatisation. C’est également l’une des meilleures alternatives qui vous permettent d’accroître le nombre de commandes collectées par heure dans l’industrie.

Défaut de traçabilité

Êtes-vous déjà tombé sur un client qui exige d’accéder aux différents détails des matières premières de chacun de vos articles ? Dans un contexte de chaîne logistique, ils sont nombreux à se renseigner aussi sur les processus de production par lesquels le produit est passé.
D’où l’importance de la traçabilité d’un produit. Cette dernière correspond à l’attribut logistique qui permet d’enregistrer chaque article produit depuis son origine jusqu’à sa destination. A cet effet, il existe plusieurs logiciels logistiques (WMS par exemple) qui vous vous permettront d’assurer la traçabilité d’un produit. Il est suivi dès son entrée dans l’industrie jusqu’à sa livraison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.